Mabon

Mabon

L’été s’achève est voici arrivé la deuxième fête des moissons : Mabon (qui se prononce May-bone), nom celtique donné à l’équinoxe d’Automne. Premier jour de l’automne, il marque la fin de l’été et symbolise le jour de l’année où les fruits et les champs sont maintenant mûrs pour la récolte et où l’on peut s’attendre à l’hiver peu après.

C’est un moment particulier de l’année où la nuit et le jour sont égaux. C’est l’occasion de célébrer les saisons, de récolter les cultures et d’accueillir la transition de l’été à l’automne. La nature nous offre un splendide spectacle de couleurs dorées, rouges, orangées, ocres, de jours sombres et les délicieux parfums d’automne nous invitent à nous installer confortablement chez-nous.

On commence à faire son nid et de préparer sa maison pour le froid de l’hiver à venir. On ressort des plaids par ci par là, des bougies qui sentent bon, en préparation de la saison des sorcières qui approche.

Le sabbat de Mabon marque également le début de la 2ème récolte et le mot qui résonne lors de ces festivités c’est « gratitude » : nous allons remercier la Terre-Mère pour la nourriture et l’abondance des récoltes mais également pour tous les sacrifices qui y sont liés. L’équinoxe d’automne est un moment idéal pour l’introspection et la gratitude. C’est le moment d’apprécier les plaisirs simples de la vie.

Les célébrations ont généralement lieu entre le 20 et le 23 septembre selon les années. Cette année, Mabon est célébré le 23 septembre 2022.

Mabon et les runes

Les runes associées à ce sabbat sont Kenaz, Gebo et Raidho. À l’équinoxe d’automne, les forces de la lumière et de la noirceur sont en équilibre. Pour Lughnasadh, le soleil est à son point culminant et à son point le plus bas à Yule. Aux équinoxes du printemps et de l’automne, le soleil est à son point central.

Sur la roue runique de l’année, Kenaz, qui représente le feu maîtrisé, contrôlé, se place à l’équinoxe d’automne, au moment où le feu solaire est symboliquement en équilibre avec la nuit. A partir de l’équinoxe d’automne, le monde nocturne reprend lentement et inexorablement sa place. Ainsi, Kenaz la rune du flambeau et de la torche est associé à ce sabbat car dès que la lumière baisse on a besoin d’une torche pour s’éclairer.

Avec sa forme de croix, la rune Gebo est la représentation d’une rencontre entre deux forces, deux énergies. Ici, le jour et la nuit. Cette rune, septième lettre du vieux Futhark, évoque le cadeau, le don, l’offrande. Elle a trait à la générosité, à la gratitude, au partage, et à toutes les formes d’échanges possibles, qu’ils soient physiques ou symboliques. Ainsi, elle représente pleinement Mabon, la célébration des dons de la nature que l’on récolte à l’équilibre du jour et de la nuit.

Raidho symbolise évoque la chevauchée de celui qui entreprend son propre voyage initiatique, et qui doit veiller à maîtriser sa monture  afin d’assurer sa survie et d’éviter tout déséquilibre. Elle aide à construire et parcourir notre cheminement intérieur de façon équilibré, codifiée, afin de nous éviter toute forme d’égarement. Justement, à Mabon, le monde organique décline pour laisser place au monde spirituel. C’est le début d’une longue période d’introspection.

Histoire et origines de Mabon

Le Dieu Mabon vient des mythes du pays Gallois. Il est le fils de Modron, un représentation de la Déesse Mère. Dans ce mythe, il passe des ténèbres à la lumière, enlevé et ensuite libéré par le Druide Gwrhyr. C’est pourquoi il est associé à cette période de l’année !

Chez les Celtes pendant l’équinoxe d’automne ont honorait le Dieu Mabon, symbole de fertilité masculine. Pour eux Mabon est un symbole de lumière et il disait qu’à cette période de l’année il retournait dans le ventre de la Terre, sa mère. C’est pourquoi les nuits se rallongent après l’équinoxe.

Le sabbat de Mabon est un véritable symbole d’équilibre, par la nuit et le jour, mais aussi par la mort de la Terre en équilibre avec la période d’abondance du printemps et de l’été. On a appris à apprécier ses récoltes lors du sabbat de Lughnasadh, il est temps maintenant de se préparer à l’automne. C’est aussi un équilibre dans les énergies, de vitalité et de repos, de notre lumière et nos parts d’ombres. Ici rien de négatif mais seulement des forces qui sont différentes. L’équinoxe d’automne est un moment idéal pour l’introspection et la gratitude. C’est le moment d’apprécier les plaisirs simples de la vie.

La pleine lune de Mabon, le 09 octobre cette année, est aussi appelée la pleine “Lune des récoltes”, tout simplement car c’est le moment où les paysans faisaient leurs récoltes !

Mabon

Quelques suggestions pour fêter Mabon

De nombreuses façons de célébrer Mabon et la gratitude existent, suivez vos intuitions et vos envies.

Vous pouvez partager un repas avec vos proches. Offrez-leur du vin, de la bière ou du cidre, ces boissons sacrées sont à l’honneur pour Mabon car elles sont issues des aliments récoltés puis transformés. Remerciez la Terre-Mère par une bénédiction des aliments, comme par exemple : “Savourons ces délicieux aliments, merci Terre-Mère pour l’abondance que tu nous offres”.

Vous préférez le calme ? Honorez le changement des saisons par une promenade dans la nature. Admirez les arbres, leurs couleurs chatoyantes, et remerciez-les pour leur sagesse. C’est l’occasion idéale pour trouver de belles décorations en se promenant : cosses de graines, plantes séchées, glands, feuilles. N’oubliez pas de remercier la nature pour les cadeaux que vous ramènerez chez vous.

Contemplez le lever ou le coucher du soleil et dédiez à la Nature un chant ou un poème. Si vous n’êtes ni bricoleur ni chanteur, ni poète et bien dansez ! Et sinon lisez ou écoutez quelque chose qui vous plaît en regardant le soleil se lever ou se coucher. Chacun peut créer le moment selon ses aptitudes et ses envies.

Vous pouvez aussi préparer votre maison pour l’hiver. Un peu de rangement et de désencombrement peuvent être nécessaires ainsi qu’une purification puisque vous allez passer de plus en plus de temps à l’intérieur dans les mois à venir.

Mabon est un temps de réflexion, une pause marquant l’équilibre entre l’effervescence de l’été et le calme de l’hiver. La Terre-Mère se prépare à son sommeil et le dieu Soleil continue à perdre de son ardeur. Sur un plan psychique, c’est le bon moment pour remercier pour le chemin parcouru, les obstacles franchis, les réussites. Consignez-les dans un carnet par exemple. N’oubliez-pas de noter vos prochains objectifs…

Retour haut de page