Lughnasadh

Lughnasadh

Durant la nuit du 31 juillet au 1er août nous fêterons le sabbat de Lughnasadh (ou Lugnasad). Ce sabbat peut également être célébrée lors de la Lune du Lion (cette année le 28 juillet), en référence au dieu celte Lugh, le dieu du Soleil, de la lumière, du savoir et des arts.

La légende raconte qu’il a créé cette fête en honneur à sa mère, la déesse Tailtiu, morte d’épuisement après avoir transformé les forêts irlandaises en plaines cultivables. Lugh représente aussi la terre et le monde souterrain, c’est le dieu des arts et des techniques. Il incarne la complémentarité de la lumière et de l’obscurité.

Lughnasadh, la fête des moissons

Lughnasadh est l’une des quatre célébrations majeures chez les celtes avec Samhain, Imbolc et Beltaine. C’est aussi une des trois fêtes de la moisson. Les deux autres sont Mabon (équinoxe d’automne qui marque le début de la 2ème récolte) et Samhain qui souligne la fin de la période de pousse et le début de la 3ème récolte.

Célébration de la mythologie celtique irlandaise, Lughnasadh signifie « assemblée de Lugh. C’était un moment pour donner de ses récoltes, car pour recevoir il faut aussi savoir donner. Cette célébration durait plusieurs jours avec de grand festin et des festivités. On célébrait la fertilité de la terre qui a donné, nourricière et généreuse. C’était le moment de la récolte de tout ce que l’on a semé. On remerciait la terre et on sacrifiait une partie de la récolte en offrande pour signifier notre reconnaissance. De ce fait, elle est liée à la rune Jera, qui exprime l’été, la moisson, et par extension la récompense, dans le sens de récolte de ce que l’on a semé…

En effet, dans l’ancienne tradition, célébrer assurait l’abondance des fruits et grains pour les mois à venir, mais on rendait grâce également au cycle de la vie avec la fertilité, l’abondance mais aussi la mort et l’abandon des choses anciennes… C’était à la fois une célébration joyeuse de l’abondance et une veillée funèbre solennelle du déclin de la puissance du soleil.

À mi-chemin entre le solstice d’été et l’équinoxe d’automne, Lughnasadh marque également le début de l’automne celte.

Symbolisme de Lughnasadh

Lughnasadh est un symbole de la terre nourricière et féconde. C’est le symbole de la paix et de l’amitié, c’était le moment des trêves, le moment d’honorer ses dettes.

C’est aussi le symbole de l’abondance et de la prospérité. C’est le moment des récoltes, là où tous les fruits sont à leur fructification. C’est la fête d’abondance de fin du cycle, avec les moissons, avec une forte symbolique autour du blé. En effet, le grain de blé est un symbole de transformation, le cycle de vie, de mort et de transformation.

litha

Quelques suggestions pour fêter Lughnasadh

Ce sabbat est l’occasion de moissonner les « graines » que l’on a semées plus tôt dans l’année : quels sont les efforts que j’ai produits ? Sur quoi je dois porter mon attention maintenant ? Vers quoi ai-je envie d’aller ?

C’est le bon moment pour accomplir des rituels d’abondance, de protection ou de fertilité. Mais aussi pour rendre hommages aux ancêtres et aux morts. Lughnasadh est le moment idéal pour dire merci avec gratitude. Pour cela on pourra faire des offrandes aux divinités, aux esprits de la nature, aux créatures magiques, et aux ancêtres.

Voici quelques idées pour fêter Lughnasadh :

  • Cuisiner : c’est la pleine saison des récoltes, tu as donc des produits frais à disposition ! C’est le moment idéal pour préparer de bons petits plats, mais aussi des confitures et des conserves pour le reste de l’année ! Vous pouvez également créer votre propre levain pour faire du pain !
  • Récolter : Si vous n’avez pas la possibilité de cultiver des choses, regardez s’il n’y a pas des cueillettes autour de chez vous : baies, herbes, fruits, …
  • Méditer : Prenez conscience de la nature cyclique de la vie, mais aussi honorez les défunts qui font partie de ce cycle.
  • S’émerveiller de la nature : Se promener, pique-niquer, faire des offrandes naturelles et des couronnes de fleurs, …
  • Faire circuler l’énergie : Danser, chanter, faire la fête …
  • Nettoyer et purifier son lieu de vie pour y accueillir de bonnes énergies : Utilisez de la sauge, du thym ou des encens. Bien aérer, faire du tri, ….
  • Gardez les noyaux des fruits consommés lors de Lughnasadh pour les planter plus tard.

Quelle que soit la manière dont vous allez célébrer ce Lughnasadh, pensez à faire au moins une balade dans les champs, les vergers ou vers des points d’eau (lacs, puits) afin de contempler les dons de la Nature. Et soyez dans la gratitude !

Retour haut de page