LITHA

Dans le calendrier celte et dans la tradition nordique, le jour le plus long de l’année est marqué par la célébration du troisième sabbat mineur de l’année : Litha. Cette fête célèbre l’abondance et la fertilité, et renoue avec la nature et la lumière. C’est également un moment de l’année fêté dans beaucoup d’autres cultures.

Le solstice d’été est fêté entre le 19 et le 23 juin. Pour 2022 ce sera le mardi 21 juin. Fête puissante signifiant le retour des beaux jours, elle a pour but de célébrer la vie et la fertilité.

Sur le bouclier de Fionn, la rune Dagaz, qui signifie le jour, trône et rayonne en position centrale, au sommet, à l’opposé de Yule. C’est l’apogée du rayonnement solaire, le jour le plus long et la nuit la plus courte de l’année.

Au-delà du soleil, Litha célèbre la gestation, c’est l’histoire de la Déesse qui met fin à sa grossesse, à l’image de la terre qui a donné vie aux futures récoltes. Litha, c’est aussi le nom de la déesse celte de la prospérité, des moissons, de la fécondité de la nature.

Il y a beaucoup d’histoires liées au soleil, à la déesse, il en existe aussi tout au long de l’année autour du Roi Chêne et du Roi Houx. A cette période de l’année c’est le Roi Houx qui prend le dessus, jusqu’au sabbat de Yule.

Cueillette d’herbes sauvages

Les mots clés de ce sabbat : Vitalité, croissance, abondance, guérison, maturité, énergie… Dans la continuité de Beltane, on célèbre la vie et la lumière à leur apogée et la nature nous offre un maximum de ses trésors. En effet, c’est le moment des premières cueillettes et des premières récoltes estivales car les plantes ont fait le plein d’énergie et sont prêtes à délivrer leurs bienfaits.

Ainsi, Litha est le jour idéal pour cueillir les herbes que vous souhaitez utiliser pour leurs vertus médicinales ou aromatiques. Cueillez-les si possible quand elles sont encore couvertes de rosée car elles sont alors à la fois chargées de la puissance du soleil et purifiées par l’eau. D’ailleurs, en les cueillant, concentrez-vous sur l’usage que vous allez en faire et remerciez intérieurement les éléments qui les ont fait croître (la Terre, l’Air, l’Eau).

Les plantes associées au solstice sont nombreuses : lavande, millepertuis, verveine, fougère, achillée millefeuille, joubarbe, armoise, lierre terrestre, marguerite sauvage, sauge…

En outre, c’est un moment de joie à apprécier pleinement car ce sabbat participe malgré tout à l’ouverture de la saison sombre de l’année ; les jours commençant à raccourcir dès le lendemain.

Litha, Une fête de la musique et de la jeunesse

Traditionnellement, des bûchers et des feux de joie étaient allumés afin de célébrer l’astre solaire et l’implorer de ne pas se retirer dans l’obscurité hivernale. Danser autour du feu en formant des rondes symbolise la course cyclique du soleil. La danse représente aussi l’énergie qui lui est offerte.

Encore une fois, comme la plupart des fêtes païennes, Litha a été réinvestie par l’église qui en a fait la fête de la Jeunesse, avec des jeux, des rites de passages et l’élection du roi et de la reine de la jeunesse pour la nouvelle année.

En effet, la fête de la St Jean ou « Feux de la St Jean » (version chrétienne de Litha) commence au matin avec la messe et se termine par une veillée. Un très grand feu est alors allumé avec des bûches que les jeunes sont allés réclamer dans les maisons. En Bretagne, on retrouve parfois des rituels celtiques liés au chiffre 9, matérialisés par des tours autour du feu, les jeunes hommes prouvent aussi leur courage en sautant au-dessus du brasier.

De plus, cette fête est depuis toujours fortement marquée par la musique comme notre actuelle fête de la musique en France.

Le solstice d’été est un jour particulièrement magique, comme Beltane et Samhain, le voile entre les mondes est mince ce jour-là, on peut rencontrer des esprits. Ainsi, n’hésitez-pas à leur laisser des offrandes, comme du miel et du lait sur le pas de votre porte…

litha

Quelques suggestions pour fêter Litha

  • Pour célébrer ce sabbat faites entrer la lumière et la chaleur dans votre intérieur. Intégrez des décorations colorées, des bouquets de fleurs pétillants… vous pouvez notamment opter pour un assortiment de bougies aux couleurs chatoyantes car comme pour Beltane, le feu, et plus particulièrement les feux de joie sont un élément central de la célébration de Litha. Les bougies seront plus adaptées si vous célébrez ce sabbat par vous-même.
  • Profitez de ce que la nature a à vous offrir. Litha est le moment parfait pour aller glaner des plantes sauvages ou encore récolter les premiers fruits et légumes d’été.
  • Enfin, jouissez pleinement du soleil pour faire le plein d’énergie et de vitalité avant le retour de la période sombre. Levez-vous à l’aube pour admirer le lever de soleil et accueillir les rayons matinaux. Pensez également à apprécier le coucher de soleil pour canaliser ces énergies avant le lendemain.
  • Litha est également considéré comme un bon moment pour pratiquer la magie de l’amour ou se marier. La version païenne de cette cérémonie s’appelle le handfasting et comprend de nombreuses pratiques similaires à celles d’un mariage.
Retour haut de page